Bovin quand tu me tiens…

Les vaches me fascinent..je n’y peux rien, c’est comme ça ….j’ai essayé de me maîtriser mais c’est peine perdue…
Ce WE, j’étais dans le Finistère sud…et tout près de mon home sweet home d’enfance, j’ai découvert avec joie et bonheur un troupeau de vaches paissant tranquillement….Ni une ni deux, je suis revenue avec mon appareil photo !!!
Here there are.

2 réflexions au sujet de « Bovin quand tu me tiens… »

  1. Anonymous

    Bonjour les vaches! Vous n'avez pas eu beaucoup de succès depuis le passage de LZ. Je sais que vous êtes mal aimées et que vous avez mauvaise réputation. A tout bout de champ, on entend dire " j'en ai marre d'être considéré comme une vache à lait". Ne parlons pas de la traite des noires ou des blanches, encore des mauvaises notes pour vous. Pourtant, Fernandel vous avait redonné vos lettres de noblesse avec sa fidèle Marguerite, mais depuis il y a eu du lait à couler sous les pis! Ce n'est pas de votre faute non plus si le cours du lait joue au Io-Io !( je fais fort à + de 20h , amis cruciverbistes bonsoir!).Je sais également que vous avez de + en + de mal à regarder passer les trains, vitesse oblige,quoique la technique a ses limites,certains n'hésitent pas à s'arrêter plusieurs heures en rase campagne!Moi-même, j'ai accepté de parrainer une vache normande, elle s'appelait Pêche et était bien mignonne.Je dois avouer que je n'ai jamais répondu à l'invitation de ses propriétaires pour lui rendre une petite visite.Il faut dire qu'elle ruminait dans l'Orne et que c'est de la route et de la fatigue surtout quand on le fait d'une seule traite(encore!)Bref(si l'on peut dire!),suite à l'article de petite étoile, je promet de vous regarder autrement dorénavant ,avec tendreté…pardon, avec tendresse!Votre obligé philbi.

    Répondre
  2. LZ

    @Philbi : merci de rendre ainsi hommage à mes amies les meuh…Elles t'en sauront gré quand tu prendras le temps, au bord d'un pré, de les regarder avec "tendreté"… Dans leurs yeux aux grands cils, tu liras la reconnaissance de leur accorder quelques minutes ; et si elles sont curieuses, elles s'approcheront et pencheront la tête d'un côté ou de l'autre. Moi, ça me fait craquer !

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s