St Malo sous le soleil : une première !

Il m’est rarement arrivée d’aller à St Malo intra-muros sans être accompagnée par les nuages voire une forte pluie…ce qui, indéniablement, offre un certain charme à la cité corsaire ! Toutefois, voir St Malo sous le ciel bleu et le soleil n’est pas des plus désagréables. J’y ai traîné ma mère et ma tante venues passer un WE à Rennes. Déambulations sur les remparts, avec comme à chaque fois la sensation que je ne pourrais jamais vivre dans la noirceur intra-muros. Ces hauts immeubles aux fenêtres à petits carreaux balayés par les vents et aussi proches les uns des autres me donnent des frissons de claustrophobie. Paradoxe incroyable dès lors que, tournés vers la mer, l’horizon et l’infini caractéristique de l’océan s’offrent à nos regards…
St Malo, ville de tous les paradoxes ? sûrement ! entre l’oisiveté propre à cette ville maritime, l’envahissement touristique qui est son pendant, la douceur du sable doré de ses plages et l’implacable noirceur et solidité de ses remparts… Cette cité est fascinante.

Ce jour là, une mosaïque de bleus saisissait nos yeux… et la palette s’est agrandie quand nous avons terminé la ballade à la plage de la Guimorais, sise entre St Malo et Cancale, en pleine nature. Un petit café sur la dune surplombant l’étendue sableuse : entre doré du sable, verts de l’eau et des herbes folles de la dune et dégradés de bleus entre ciel et océan.
Mes vacances de Pâques démarraient sous de bonnes augures…

3 réflexions au sujet de « St Malo sous le soleil : une première ! »

  1. LZ

    @Chatougri : c'est clair, c'est super beau sous le soleil ! mais sous les trombes d'eau, ça garde aussi un certain charme ! faut juste avoir la tenue adéquate pour déambuler !

    Répondre
  2. Olivier G

    J'ai fait les deux, dans quatre cas différents (en gros…). Sous la pluie, en famille. Sous le soleil, célibataire. Sous la pluie, amoureux. Sous le soleil, amoureux. J'aurais du mal à choisir ce que je préfère. Peut-être "sous la pluie, amoureux" ; pour le plaisir d'aller, trempés comme des soupes, boire un vin chaud dans une taverne (celle en face de la toute petite librairie, j'ai oublié les noms… ça doit être parce que j'étais zamoureux !).

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s