Après les polars, les BD…

Vous le savez, je suis addict aux polars… mais également aux bandes dessinées ! Je n’en achète plus – une de temps en temps seulement – sous peine de donner des ulcères à mon banquier… Par contre, je dévalise régulièrement les rayons des Champs Libres et de ma bibliothèque de quartier. Là, c’est une de mes collègues qui m’a fait découvrir cette série : Ken Games : toute vérité n’est pas bonne à dire de ROBLEDO et TOLEDANO chez Dargaud. Respectivement scénariste et coloriste, ces deux madrilènes font partie de la nouvelle génération de « bédéistes » espagnols.
Série annoncée en trois tomes, chaque volume s’intéresse plus particulièrement à l’un des trois héros du scénario.

Pierre (tome 1) est étudiant en mathématiques et boxeur à ses heures perdues, mais cette activité est méconnue aux yeux des autres.

Feuille (Tome 2), de son prénom Thierry-Jean alias TJ, est le meilleur ami de Pierre depuis la fac. Il est banquier et vit avec Anne, institutrice.
Chacun a des secrets inavouables et cultive avec dextérité l’art du mensonge. Les trois amis s’entendent parfaitement mais se mentent éhontément…
Le dessin est vif, coloré, puissant ; le scénario est surprenant : les mensonges cachent réellement des secrets inavouables aux autres. Les personnages sont attachants. Qui abattra la première carte de vérité ? comment cette pyramide de cartes et de mensonges va-t-elle s’écrouler ?
Vivement la sortie du tome 3…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s