Qui voit Groix…

… voit sa croix ! comme le voudrait une légende bretonne. La croix de nos cuissots surtout ! Eh oui, pélerinage à Groix avec Roudoudou cet été. Longtemps que je n’avais mis les pieds sur cette île morbihannaise qui est portant mon point de mire océanique lorsque je vais dans le Finistère.

Déambulation estivale...

Je m’y suis rendue tout gamine en voilier, j’y suis retournée en promène-couillons, j’y suis allée en zodiac en plein hiver (et j’ai failli mourir !), et je m’y suis rendue pour achever 3 jours de mariage (et j’ai failli perdre mes cordes vocales…). Je connaissais le port, Ty-Beudeff, l’Enfer (la boîte et le Trou), la plage des Grands Sables et le bourg. Autant dire pas grand-chose…

Petites reines...Cette fois-ci, location de vélo, et zou ! en vadrouille sur les chemins groisillons. Groix fait partie de ces îles bretonnes où sillonner en vélo sans se faire déranger par les automobiles est encore possible. Par contre, il faut des cuissots de compét’, le relief étant parfois escarpé d’un village à l’autre ! Première grande épreuve : la côte vertigineuse qui mène de Port-Tudy au bourg ! Pèlerinage dans ce dernier, histoire de voir si le thon qui fait office de clocher plane toujours dans les cieux.

Clocher marin

Imagerie localePuis direction plein sud : Locmaria, son port, ses plages… Petit village « so cute » ! Où les vitraux de la chapelle Notre-Dame de Plasmanec relatent les épisodes locaux marins plutôt que ceux de la Sainte Bible !

VigiePetit détour par la pointe des Chats, étonnamment découverte à cause des grandes marées.

Il me suffit de trois minutes, au grand dam de Roudoudou,  pour trouver des trésors sur la grève et agrandir ma collection de petits cochons (porcelaines roses pour les uns ou grains de café pour les autres, Trivia Artica pour les plus scientifiques).

Détour obligatoire par la fameuse plage des Grands Sables. La seule plage convexe en Europe. Celle-ci se décale tous les ans sous les effets des courants : elle a migré d’environ 50 mètres vers le port depuis mon dernier passage. Étonnant comme cela peut changer sa physionomie ! La couleur du sable et de l’eau me font vraiment penser à ces petites criques bonifaciennes, la température de l’eau en moins évidemment !

Plage des Grands Sables

Retour au bourg pour quelques emplettes au café-librairie L’Ecume des Jours. Comment en effet résister à un tel nom… Puis descente vertigineuse vers Port-Lay, tout petit port tourné vers le continent. Retour, après avoir remonté la côte à pieds,  pour rendre les vélos et prendre un dernier verre à la terrasse d’un café au port. J’aime Port-Tudy, ses cafés aux pieds dans l’eau, l’agitation permanente qui règne sur le port et cette odeur si particulière…

Allez, route vers le continent, avec l’impression toujours étonnante après un séjour sur une île aussi court soit-il, d’avoir changé d’espace-temps et de galaxie durant quelques heures…

Publicités

6 réflexions au sujet de « Qui voit Groix… »

  1. Ping : Tweets that mention Qui voit Groix… « Déambulations rennaises -- Topsy.com

  2. maja

    Mais tu as oublié la meilleure crêperie du monde! L’ocre marine!
    Lisenn, j’adore ton blog et j’étais une amie de ta soeur au lycée et toujours sur FB…donc je passais régulièrement ici en sous marin…et en plus j’ai découvert par hasard ton blog, comme quoi le hasard…!
    biz (et tu as de la chance d’être la meuf du CDI! cela doit être sympa comme métier!)
    Biz à Audrey aussi!

    Répondre
    1. LeeZen Auteur de l’article

      Bonjour Maja ? Mais ki es-tu donc ? je vais enquêter auprès de ma soeur… Mais quelle soeur ? L’Allemande ou la Vendéenne ?
      Tu as raison, je n’ai pas parlé de l’Ocre Marine, pour la simple te bonne raison que nous n’avons pas pu y déjeûner car c’était complet ! Je vais être obligée de retourner à Groix pour confirmer tes dires…
      Au plaisir de te lire par ici (mais je vais sans doute pointer mon nez par chez toi !).

      Répondre
      1. maja

        c’est de Audrey dont je parlais…mais quelle idée l’Allemagne! Elle te dira si elle s’en souvient mon amour pour la langue de Goethe…traumatisée à vie!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s