Soirée étoilée à l’Antipode

La programmation alléchante de l’Antipode m’a conduite à m’y rendre en ce vendredi 5 novembre. Au programme et sur scène : Leopold Skin et Beach House.

Leopold Skin, clermontois d’origine, est accompagné ce soir là de St Augustine, pour un concert très intimiste et tout en douceur de folk boisé [NDLR : je reprends l’expression, fort juste, de mes compatriotes d’Alter1fo… ].

2010-11-05-LEOPOLD_SKIN-Antipode-Alter1fo.com-6

©Caro pour Alter1fo

Le jeune homme est charmant au demeurant et ce concert, tout en douceur et en délicatesse, est tout simplement un grand moment de sérénité.
Et si vous voulez en savoir plus sur ce jeune homme charmant et son label cousu main Kütu Folk Records, je vous recommande de lire cet article d’Alter1fo : Interview de Leopold Skin, haute couture folk

Concert sympa donc, bonne mise en bouche pour ce qui va suivre et qui est visiblement très attendu par un public de fans, venu en masse : Beach House.

 

Le duo d’électro-pop mélancolique de Baltimore a marqué les esprits de ceux présents à la Route du Rock Collection Hiver de février 2010. Une atmosphère très particulière s’installe, générée par ces trois tétraèdres imposants qui ont pris place en fond de scène. S’illuminant tout à tour, ils donnent à la scène un relief très multicolore… Le groupe chante dans la pénombre et quand la lumière se fait, on aperçoit à peine leurs visages car ce sont de jeunes chevelus à mèche ! Et je ne peux m’empêcher de me demander quel est le démêlant magique utilisé par Victoria Legrand, la chanteuse, qui fait virevolter ses longs cheveux sans ménagement.

2010-11-05-BEACH_HOUSE-Antipode-Alter1fo.com-17
©Caro pour Alter1fo

Le concert en tout cas est mené de main de maître. Les morceaux, connus pour la plupart, s’enchaînent de façon très professionnelle. Le public et surtout les fans reprennent en chœur les refrains et les paroles. La chaleur des voix s’accompagnent, comme à chaque concert à l’Antipode, d’une chaleur ambiante assez délirante… Atmosphère assez planante  surtout quand la toile tendue en fond de scène s’illumine comme une nuit et ses constellations : psychédélisme garanti ! Et puis, cette voix si particulière, à la fois chaude, rauque et masculine…

2010-11-05-BEACH_HOUSE-Antipode-Alter1fo.com-4©Caro pour Alter1fo

Et si vous voulez lire un compte-rendu de concert bien plus « professionnel » que le mien, lisez celui d’Alter1fo rédigé par Isa et Caro : Beach House à l’Antipode : des fans comblés !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s