Doc Martin(ec)

Encore une énième série télévisée sur la Bretagne. Cette fois, c’est TF1 qui s’y colle et dans un registre humoristique. Abandonnés les korrigans, les légendes celtiques, les dolmens qui saignent et les bretonneries d’apparat. On retrouve par contre l’humour bien pesant de la série Imogène. Et tout le folklore qui va avec. Imogène Lagadec vivait à Plouguirec (oh les jolies consonances bien bretonnes…) ; Doc Martin vient s’installer à Port Garrec (hmmm, encore de la consonance en -ec).
Et puis comme il faut bien planter le décor en Bretagne, on y rajoute en vrac le bol à oreilles estampillé Henriot, le Gwen Ha Du, et les prénoms exotiques.

©TF1

Ah mais comme c’est dommage ! Romaric, en voilà un prénom aux consonances apparemment bretonnes… mais qui en est très loin ! trop vosgien pour être vrai !

La seule raison pour laquelle j’ai regardé un épisode de cette série lundi soir, c’est parce qu’elle a été tournée à Doëlan, à quelques encablures de mon home sweet home de jeunesse. Doëlan, c’est un ancien port de pêche sardinier, situé sur la commune de Clohars-Carnoët, à la pointe la plus méridionale du Finistère. J’ai gambadé gaiement sur les quais de ce port depuis ma tendre enfance et c’est toujours amusant de reconnaître des lieux et des paysages de son enfance sur le petit écran.
Doëlan est donc un port finistérien, avec ses maisons aux façades blanches ornées d’hortensias, aux encadrements de fenêtres en granit et aux toits en ardoise. On y trouve aussi une digue, des chalutiers XS et colorés, derniers vestiges de la flotte de pêche bretonne et un phare, emblématique vigie face aux éléments marins. Un décor typiquement breton.

Phare Aval de DoélanPhare Aval de Doélan ©sylvain_beauchamps on Flickr

Et voilà, ça s’arrête là. Les gags ne sont pas drôles. Les personnages sont des caricatures. Et les scénarios n’ont pas d’intérêt.

Sauf, sauf, peut-être dans ce quatrième épisode, intitulé Le Grand Mal. Une sombre histoire de troubles intestinaux en série, qui font craindre une épidémie à ce cher docteur. Épidémie démentie par tout le village qui se souvient avec angoisse du « Grand mal », une épidémie de gastro-entérite qui avait nécessité la mise en quarantaine de la ville et ruiné la saison touristique quelques années auparavant. Après enquête, le Doc trouvera la cause de cette épidémie : une histoire d’eau et de station d’épuration.
Et là, ça fait tilt. Pour les fans de la série de France et de Navarre, cela n’éveillera rien. Pour les autochtones, on ne peut s’empêcher de sourire au clin d’œil des scénaristes. Il s’avère en effet que la commune de Clohars-Carnoët est secouée par un conflit opposant la municipalité à un collectif d’habitants concernant l’emplacement d’une nouvelle station d’épuration depuis quelques mois. La querelle de cloche-merle est relayée régulièrement par les journaux locaux (ici pour le Télégramme de Brest et pour Ouest-France) voire nationaux (édition Rennes de Libération). La coïncidence est trop énorme pour ne pas être relayée… et je trouve ce clin d’oeil, volontaire ou pas, plutôt amusant.
Comme quoi, la fiction peut parfois se faire moqueuse de la réalité. Et les histoires rocambolesques d’une petite bourgade de série télévisée peuvent s’avérer être le quotidien d’une commune bien réelle, plus connue pour la résidence d’un certain Gauguin au Pouldu que ses problèmes de retraitement des eaux usagées…

Publicités

12 réflexions au sujet de « Doc Martin(ec) »

  1. Le Thoër Roland

    Pitoyable est la sensation que j’ai éprouvée quand , pour une fois je me suis branché sur la chaîne TF1qui diffusait le premier épisode d’une série tournée dans mon Doëlan natal .

    Comment ont’ ils pu tourner une telle ânerie dans un site si beau dont on ne voit d’ailleurs que toujours les mêmes vues .

    Gags stupides mettant en scène des personnages navrants dans une suite de situations sans intérêt et mal jouées mais surtout utilisant les clichés les plus négatifs dont malheureusement , le nom Port Garrec et celui de Doëlan visible sur le phare comme la Rolex oubliée sur le poignet du cow boy prouvent un manque de professionnalisme , et désigne la Bretagne avec en plus tous les clichés qui y sont accolés .

    Un plombier incapable , un fils idiot , le policier imbécile le bistrotier alcoolo les femmes obsédées sexuelles etc .

    Il serait bien que ceux qui ont permis de commettre cette triste farce s’interrogent pour savoir s’il était opportun de verser 100 000 euros (versés par la région Bretagne )pour permettre que nous soyons encore la risée de beaucoup de téléspectateurs qui comme je l’ai lu sur le blog TF1 déclaraient y voir une image réelle des Bretons .

    Personnellement quand j’ai vu arriver TF1 je n’attendais ni plus ni que cette triste farce , par contre le choquant , l’ origine de ma colère est survenue à cause de l’appui massif des politiques locaux , APRES AVOIR VISIONNE la série , incompréhensible cette attitude de la part de ceux qui ont posé comme base de leur politique la Culture , ce mot mis à toutes les sauces et servi avec arrogance aux locaux désignés auparavant comme , ayant 30 ans de retard , traduit le mépris qu’ils ont de leurs concitoyens , en tous cas , c’est ce que je ressens moi et beaucoup d’autres qui manifestons notre désaccord dans les médias locaux , Ouest France , télégramme , blogs. Cordialement .

    Je conseille à la région de se faire rembourser et d’attribuer cette somme à de jeunes réalisateurs dont la Bretagne ne manque pas

  2. maja

    oui, j’ai regardé pour la même raison que toi, bien que n’attendant pas grand chose de TF1…mais quelle nullité cette série, remplie de clichés sur les bretons…mon temps de cerveau disponible va aller se remplir ailleurs…

    1. LeeZen Auteur de l’article

      @maja : saine initiative. Moi aussi, mon temps de cerveau disponible va aller se remplir ailleurs, notamment sur Arte. Quitte à passer pour une indécrottable intello.

    1. LeeZen Auteur de l’article

      @Roland Le Thoër : Je crois que je suis loin d’être aussi en colère que vous… Ecrire ce billet m’a juste permis de dire ce que je pensais de cette série ; et je m’arrêterai là. Je préfère passer mon temps à découvrir des choses plus sympas. Bon courage pour votre démarche cependant.

  3. Le Thoër Roland

    Bonjour , soyez curieux et allez visiter le forum de TF1 consacré à cette série , vous n’y verrez que des avis positifs et surtout ne se privant pas de trouver les personnages identiques aux Bretons , j’ai tenté d’y laisser des messages , négatifs bien entendu , aucun n’est passé pas plus que ma demande de supprimer les insultants que d’autres ethnies ne manqueraient pas de traduire en justice .
    Je ne suis pas nationaliste mais Européen , là c’est trop car qui plus est encouragé par la volonté de faire de l’audimat , cordialement

    1. LeeZen Auteur de l’article

      @Roland Le Thoër : comme répondu précédemment, je préfère dorénavant consacrer mon temps à des activités plus intéressantes que cette série. Mais merci pour l’info sur le forum verrouillé de TF1. Je n’en attendais pas moins cela dit…

Les commentaires sont fermés.