Frissons musicaux

Je ne sais pas pourquoi ce morceau, Hospital Beds, des Cold War Kids me file des frissons. Il l’a toujours fait, la première fois à Rock en Seine, puis à Nantes dans la moiteur de feu l’Olympic… Et à chaque fois qu’il se fait entendre dans mon I-pod. Là, c’est le post publié chez DissoGirl de Derrière la Fenêtre sur le concert des CWK à Marseille qui m’a à nouveau fait plonger dans ce monde de frissons décibéliens…

Que ce soit en version acoustique :

Ou sur la version bien propre sur elle que l’on trouve sur l’album Robbers and Cowards.

Cette chanson me fait kekchose. Mystère de frisson musical…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s