Billard J-10

L’échéance approche. Les angoisses aussi. Mais on va éviter d’en parler. Et puis, comme le temps, c’est de l’argent, consacrons-nous plutôt à ce dernier.
Vous vous souvenez, il y a un mois, j’avais commencé un décompte de ce que ce genou gauche pourri allait me coûter (voir ici : Billard : J-1 mois). J’en étais arrivé à 372,21 euros.

Alors, continuons cette envolée financière avec :
– une prise de sang pré-opératoire longue comme un bras, pleine d’acronymes étranges et avec une demande de détermination groupe et rhésus sanguin (non, être donneur recensé à l’EFS depuis des années avec une carte de donneur stipulant que vous êtes bien du groupe A Rhésus négatif ne suffit pas ! Et c’est parti pour 2 vampirisations, une dans chaque bras, par deux laborantines différentes…) : la bagatelle de 151,74 euros

– le RDV pré-opératoire avec l’anesthésiste : expédié en 5 minutes, après consultation de mon questionnaire, la prise de tension la plus rapide de l’ouest et quelques questions éparses (où j’habite à Rennes et si je préfère Rennes à Nantes. Nan mais WTF !) : 28 euros.

Soit un total de 179, 74 euros à rajouter au total précédent (372,21 euros). Pour l’instant donc, ma contribution au déficit de la Sécurité Sociale s’élève à 551,95 euros.

Dans tout ça, je me réjouis d’avoir investi quelques euros à la Route du Rock cet été dans ce petit sac Monopsone, parfait pour trimbaler radio, IRM, dossier and co… [La suite au prochain épisode !]

Publicités

5 réflexions au sujet de « Billard J-10 »

    1. LeeZen Auteur de l’article

      @Erwan : bien sûr que j’ai répondu Rennes ! Pour la liste des acronymes, ben je n’ai plus les résultats de la prise de sang. J’ai tout laissé à l’anesthésiste… Mais merci !

      Répondre
  1. Olivier

    C’est sournois le Rhésus (surtout le négatif !) ; tu tournes le dos et il change de couleur ! Alors faut le surveiller !!! ;))
    Blague dans le coin, si le « phénotypage érythrocytaire » systématique semble effectivement inutile, et est d’ailleurs de plus en plus remis en cause, le « bilan sanguin préopératoire » répond à une problématique plus large que « on lui remet quoi, à la p’tite dame, comme groupe ? ». Comme par exemple faire un « état des lieux » avant l’opération, histoire de voir ce qui aurait changé après… et tout un tas d’autres trucs qu’on va recouvrir d’un voile pudique, pour ne rien ajouter à tes angoisses du moment… ;))

    Répondre
  2. Ping : Billard J+1 semaine « Déambulations rennaises

  3. Ping : Genou pourri : le retour… « Déambulations rennaises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s