Genou pourri : le retour…

Oh ben c’était trop beau ! ça ne pouvait pas durer…
cf la saga du genou bionique :
– épisode 1 : Trop de sport tue le corps
– épisode 2 : Billard : J-1 mois
– épisode 3 : Billard J-10
– épisode 4 : LZ = 1 / Ménisques = 0
– épisode 5 : Billard J + 1 semaine
– épisode 6 : Billard J + 3 semaines
– épisode 7 : Billard  J+5 semaines
– épisode 8 : Billard J+ 6 semaines : this is the end…

Le genou pourri a refait surface. Et de façon plutôt pernicieuse…
Il s’est manifesté en février, à la piscine. Par deux fois, j’ai consulté un ostéo (20 euros x2). Le verdict était sans appel : il reste un problème intra-articulaire, il faut consulter un spécialiste.

J’ai consulté ma médecin généraliste spécialiste du sport (23 euros) qui m’a prescrit 10 séances de kiné pour me remuscler. A moi donc la fonte, la presse pour les ischio-jambiers et le vaste interne, la course sur le tapis de course, le vélo pour s’échauffer, les étirements, les massages douloureux du poplité, les ultra-sons dans le tendon rotulien… Une vraie partie de plaisir (!) mais des douleurs qui persistent. Qui s’installent. Et une note finale de 232 euros.

Pour s’achever il y a deux jours par un RDV chez un nouveau chirurgien ortho (60 euros) à Rennes et quelques clichés radiographiques préalables (27 euros). Et un premier verdict post-auscultation et écoute des symptômes. Un verdict qui claque et qui fait froid dans le dos : « C’est pas chouette ce qui se passe dans votre genou ».

En gros, pour faire court et simple : gros syndrome douloureux post-opératoire, inflammation très nette du cartilage et des pourtours du ménisque opéré. Suspicion de kyste.
Et évidemment, il faut mettre le sport en sourdine… Interdiction totale de sports en charge. J’ai juste le droit de faire du vélo et de barboter à la piscine.

Bref, j’ai surtout gagné un nouveau tour de manège en IRM début juin voire une arthroscannographie pour compléter le diagnostic. Je revois le chirurgien le 20 juin. Pas sûr que l’été soit sportif et hyperactif…

Et hop, reprise des comptes d’apothicaire : 382 euros.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Genou pourri : le retour… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s