Condensé de lectures #2

Météo automnale oblige ces dernières semaines, les après-midi à la plage ont été inexistantes ainsi que les balades en vélo et les apéros en terrasse. De quoi juste se vautrer dans son canapé et lire en écoutant la pluie tomber…

La Guitare de Bo Didley de Marc Villard (Rivages, coll. Rivages noirs – 2003)

Quand on commence ce roman, on a vite l’impression de se retrouver dans un movie noir américain. Et pour cause, Marc Villard est un grand fan de Goodis. Mais ce polar n’est pas comme les autres… Il est le rassemblement de plusieurs nouvelles dont le fil rouge est une guitare. Guitare maudite si l’on en croit les malheurs qui touchent ceux qui la croisent ou la tiennent en main quelques jours ou quelques heures. Cette guitare, c’est la mythique guitare Blue Hawaï n°1, la Gretsch ayant appartenu à Bo Diddley en personne.
On est à Barbès ; Arsène, un jeune qui rêve de devenir basketteur professionnel fracture une Mercedes pour dormir à l’abri du froid. Il y trouve une guitare et la vole, juste pour la revendre… Ainsi débute la valse sans fin de cette guitare, qui va passer de main en main entre deals, meurtres, drogués, prostituées,  immeubles pourris des cités, terrains vagues et vieilles bagnoles.

Une jeunesse américaine de Rich COHEN (Denoël & d’Ailleurs, coll. Lake effect – 2005)

Récit autobiographique de l’auteur, journaliste et écrivain qui vit actuellement à Manhattan. Sa jeunesse et enfance à Chicago, son entrée dans le monde des adultes : tout  y est décrit par le prisme de son ami Jamie, dit « Drew-licieux ». Une initiation à la drogue, la drague, les filles, l’alcool, les voitures… Jusqu’à ce que l’université les sépare.
Un roman étrange où l’on fait assez vite le parallèle entre le narrateur et son ami, double idéalisé qui transgresse, a une vie de bohême, rejette tout ce que le narrateur accepte sans sourciller, se noie dans l’ivresse… un récit qui n’échappe pas aux clichés sur cette jeunesse américaine élevée aux bouteilles à l’arrière des bagnoles, aux baignades nocturnes sur des pontons de lacs et aux premières amours estudiantines.

Contretemps de Charlie SMITH (Gallimard – 2012)
Voilà un roman que je n’ai pas fini. Une histoire d’amour toxique, violente, passionnée entre deux êtres qui ne peuvent et ne savent que s’entre-déchirer. Billy est toxico et rêve de devenir journaliste. Alice est fantasque et accumule les maris. Un je-t’aime-moi-non-plus qui sillonne les quatre coins du monde au gré des voyages et des poursuites mutuelles des deux protagonistes.
Je n’ai pas aimé la langue, je n’ai pas aimé l’écriture, je n’ai pas aimé l’histoire. J’ai arrêté avant la fin. Je ne sais pas si cela finit bien ou mal… Vous me direz, si vous le lisez.

L’été 79 de Hughes BARTHES (Nil éditions – 2011)

Une BD autobiographique sur un sujet pas drôle. Le portrait sensible d’une famille démolie par un père violent et alcoolique.
Eté 79. Hughes a tout juste 14 ans et vit dans un petit village de campagne avec sa mère, qui ne quitte plus ses lunettes de soleil, ses deux frères et son père, plombier. Ce dernier a un net penchant pour la bouteille et les troquets, au détriment de ses outils et de ses chantiers. La vie de famille bascule. Surtout quand la mère de Hughes lui demande de tuer son père pour la protéger…
Une suite, Automne 79, doit paraître en 2012.

Vents dominants de Wauters & Chapron (Sarbacane – 2009)

Une chronique familiale mais pas aussi dramatique que la précédente. C’est juste l’histoire d’une famille de trois enfants (devenus adultes) qui a l’habitude de se retrouver une fois l’an chez les parents (devenus grands-parents) en bord de mer. Mais comme dans toutes les fratries, les tensions, reproches et jalousies ressurgissent…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s