Vous reprendrez bien un peu d’Art Contemporaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin !?

Mardi soir, une bonne âme qui veille sur ma culture, m’a traînée à la Biennale d’Art Contemporain de Rennes à la Mabilais. La Mabilais, c’est ce bâtiment étrange avec un ovni perché et une FernsehTurm qui est posé au bout de la Vilaine, plein Ouest.

Soucoupe rennaise

En ce moment, et après moultes déboires d’étanchéité, une partie du bâtiment abrite la Biennale d’Art Contemporain de Rennes. Et se retrouve affublé du nom très conceptuel de New Way Mabilais. Un vrai nom de vaisseau spatial. Alors, prêts pour un voyage dans le conceptuel, voire l’ultra-conceptuel ?

New Way Mabilais ou la Biennale d’Art Contemporain sur un mode Star Wars….

Je ne pense pas être imperméable à l’art contemporain ni aux performances étranges. Mais là, j’ai trouvé tout ça fort prétentieux et tiré par les cheveux. Le seul point positif : des fous rires, à la lecture des textes descriptifs du Guide de visite, tout en découvrant les œuvres qui leur correspondait juste là, sous mes yeux.

Focus en images. Vous irez, ou pas, vous faire votre propre avis. Moyennant 6 euros tout de même (ou 3 euros, en arrivant à 18h, soit une heure avant la fermeture… #bonPlan)

Je suis allée à la Biennale d’Art Contemporain. J’ai vu des grilles rouillées.

Je suis allée à la Biennale d’Art Contemporain. J’ai vu des photos trouées. [Mais c’est sans doute une des rares installations vraiment intéressantes. Il est nécessaire de le souligner !]

Je suis allée à la Biennale d’Art Contemporain. J’ai vu des tresses de tissu.
[réalisées par une sourde et muette atteinte de trisomie, « Dont on ne peut certifier les intentions esthétiques ni la volonté symbolique », dixit le texte descriptif du guide – sans blague ! -… En somme, le 1% cotorep de l’expo.]

Je suis allée à la Biennale d’Art Contemporain. J’ai vu des cadres Ikea.

Je suis allée à la Biennale d’Art Contemporain. J’ai vu des barres de cuivre et des seaux.

Je suis allée à la Biennale d’Art Contemporain. J’ai vu des pièces de 1 centime d’euros.

Je suis allée à la Biennale d’Art Contemporain. J’ai vu du carrelage en faux-granit. Ou des tablettes de chocolat déstructurées.

Je suis allée à la Biennale d’Art Contemporain. J’ai vu des huisseries toutes neuves barbouillées de peinture conceptuelle.

Je suis allée à la Biennale d’Art Contemporain. J’ai vu des bacs métalliques emplis d’eau, posés sur le sol.

Je suis allée à la Biennale d’Art Contemporain. J’ai vraiment eu l’impression qu’on me prenait pour une courge…

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Vous reprendrez bien un peu d’Art Contemporaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin !? »

  1. musardise

    Ha ha ha !
    Je suis arrivée sur votre blog avec une recherche Google « Brumes & Landes… et je me demande d’où vient l’expression « prendre pour une courge ». Pourquoi une courge ?

    Répondre
    1. LeeZen Auteur de l’article

      @musardise : Mais Brumes et Landes finalement, c’est un peu ce que j’ai ressenti lors de cette Biennale… Quant à l’expression courgée, bien bonne question ! je vais chercher.

      Répondre
  2. Ping : Novembre 2016 : le retour (encore une fois !) du Moleskine | Déambulations Rennaises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s