Celle qui ne devrait jamais frapper à votre porte…

Elle est là, tapie dans l’ombre et l’obscurité. Silencieuse et en retrait. On le sait, on l’entrevoit mais on refuse sa présence. Jusqu’au jour, où elle débarque, avec force, en pleine lumière. Avec violence ou douceur. De façon plus ou moins inattendue. Toujours de façon injuste par contre. On ne l’a pourtant jamais invitée à entrer chez nous. A poser, ne serait-ce qu’un pied sur le pas de la porte.

La Grande Faucheuse n’aura pas épargné mon entourage cette année… Elle s’est attaqué sans répit aux jeunes, aux moins jeunes, à la famille proche, aux parents des amis. Elle les a emportés, sans préavis, en nous laissant plonger, la tête la première, dans la douleur et l’incompréhension.

Aujourd’hui encore, elle a emporté une vie et laissé un grand vide. Des larmes qui coulent toutes seules au beau milieu de cette très belle église, des mots qui refusent obstinément de sortir, même sur le papier. Et une immense tristesse pour elle, elle qui vient de perdre un être très cher,  elle que je ne sais comment réconforter. Au moins un tout petit petit peu…

Sur le quai

Les Glenan – St Nicolas – Août 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s