Lectures en novembre et décembre

Le temps file, aussi vite que les tempêtes qui balaient la Bretagne depuis le mois de Décembre. Et je lis, je lis, au coin du feu, sous la couette, dans le fond de mon canapé, dans le bus… Et la liste d’attente des billets de blogs s’allonge. Rattraper le temps perdu un dimanche après-midi pluvieux. Avec toutes mes excuses, pour le retard. Voici une pile de livres, rien que pour vous !

Des bulles

La maison de la faim – une histoire de fantômes / Lora Kanarp et Carl-Michael Edenborg (Actes Sud, 2011)
Une maison abandonnée, deux sœurs adoptées, des fantômes, une rivalité fraternelle. Un comics en noir et blanc sepia par des suédois, un poil angoissant, un poil étrange, un poil « on ne sait pas trop si ça finit bien ou mal ».

la-maison-de-la-faim

J’ai tué Geronimo / Cédric Manche & Loo Hui Phang (Atrabile, coll. Flegme, 2007)
Une usurpation d’identité dans le monde des comédies musicales aux Etats-Unis. Une BD à l’atmosphère étrange. En faisant quelques recherches, j’ai découvert que c’était le 2è volet du triptyque initié par Panorama. Well, il faudrait donc que je lise Panorama pour trouver Geronimo moins étrange…

JaiTueGeronimo

Plogoff / Le Lay & Horellou (Delcourt, 2013)
J’avais juste entendu parler de cette résistance bretonne de façon homéopathique, de ces têtus qui ont refusé de se voir imposer une centrale nucléaire dans un lieu magnifique. Si le scénario permet de se faire une meilleure idée de l’Histoire et de cette résistance, j’ai quand même trouvé la lecture un peu plan-plan. Avec une impression de lisse et de peu approfondie. Alors à découvrir si vous avez la flemme de lire des documentaires ou des récits sur ce pan d’histoire environnementale bretonne…

PLOGOFF - C1C4.indd

L’invention du vide / Nicolas Debon (Dargaud, 2012)
Si tu as le vertige, ne te lance pas dans cette lecture. Voilà une bande dessinée qui oscille entre fiction et documentaire et revient sur les débuts de l’alpinisme. Pics, aiguilles, crevasses, sommets, tout y passe !

l-invention-vide-tome

Merci Patron / Rui Lacas (Paquet, 2006)
Une bande dessinée portugaise qui laisse un goût très amer dans la bouche post-lecture. La couverture, plutôt bucolique cache bien son jeu. Et l’histoire que l’on trouve derrière la façade est des plus sordides… Je ne m’y attendais pas du tout.

Merci-Patron

Le camp-volant / Hausman (Dupuis, Aire Libre, 2007)
Un conte, tiré des terres ardennaises de l’auteur. Des gnomes, des sorcières, des vagabonds, le tout derrière un dessin qui hésite entre noir et sepia. A lire, en se laissant happer par ces histoires d’antan…

le-camp-volant

Des pages de romans

L’ivresse du kangourou et autres histoires du bush / Kenneth Cook (J’ai Lu, 2012)
Depuis le polar Cul-de-sac et le film d’épouvante Razorback, je me méfie un peu des productions australiennes. Mais la 4è de couverture de ce petit recueil de nouvelles m’a attirée. Le contenu semblait humoristique et décalé. Si l’humour est effectivement présent dans ces nouvelles, on est un peu déçus par la qualité des nouvelles. Ou alors, c’est parce que je n’ai plus l’habitude de lire des nouvelles, un format court et au final assez déroutant, où l’on va à l’essentiel et où la chute est toujours étonnante.

Livresse-du-kangourou-et-autres-histoires-du-bush


Monsieur Blanc / Roman Graf (Métailié, 2009).
Un premier roman allemand très réussi. Pessimisme et humour corrosif. A découvrir absolument !

monsieur-blanc

Deuil / Gudbergur Bergsson (Métailié, 2013)
Un court roman oppressant, par sa lenteur et pas son sujet. Les Islandais sont décidément des écrivains qui portent la noirceur et l’état dépressif à leur paroxysme. Ce vieil homme, veuf, seul et mal en point, qui observe son quotidien d’un œil cynique et déprimé, est tout bonnement d’une tristesse à pleurer. Quand à cette bouilloire qui ne bout jamais, elle est mortifère…

deuil

Vie intérieure / Federico Jeanmaire (Édition Joëlle Losfeld, 2013)
Un roman déconcertant. Un homme au Mexique enquille les rhums en surveillant la rue depuis son balcon. Pendant ce temps, son amie finlandaise, malade comme un chien, vomit ses tripes et dort entre deux passages aux toilettes. Récit d’un amour qui se termine, d’une décision de rupture en cours de consommation.

vie-interieure


Les hommes en général me plaisent beaucoup / Véronique OVALDÉ (Actes Sud, Littérature, 2013)
Un titre qui semblait prometteur. Mais qui cachait une histoire assez déroutante. On fait connaissance avec Lili, qui oscille entre son mari et son ancien amant. Une histoire d’amour incandescente entre une enfant et un homme étrange.
Un livre dérangeant sur la folie de la passion.

les-hommes-en-general-me-plaisent-beaucoup


De l’autre côté de l’hiver / Benjamin Markovits (Phébus,  2007)
Quatre nouvelles, pour quatre saisons et quatre personnages. Avec Manhattan en dénominateur commun. Une jolie écriture, elliptique, mélancolique par petites touches.

de-l-autre-cote-de-l-hiver

Je suis interdite / Anouk Markovits (JC Lattès, 2013)
je-suis-interditeDepuis la Transylvanie juste avant la Deuxième Guerre Mondiale, en passant par Paris après la guerre, jusqu’à Williamsburg aux USA, le roman fait revivre 4 générations d’une famille Satmar. Une plongée passionnante dans la vie d’une famille juive orthodoxe, un sujet qui me fascine depuis de nombreuses années.
On suit pas à pas l’évolution des deux sœurs Satmar :  Mila, dont la foi s’intensifie au fil des années et Atara, qui remet en cause la doctrine fondamentaliste en découvrant en cachette le monde des livres et du savoir. Un récit presque autobiographique si l’on en croit la bio d’Anouk Markovits, qui a fuit aux Etats-Unis pour échapper à un mariage arrangé…
Extrait :
« Atara s’est mise à lire de plus en plus ; elle lisait sur le chemin de l’école et au retour ; elle lisait en classe, le livre sous son pupitre ; elle lisait la nuit à la lueur d’une lampe de poche. 
Dans son bureau, Zalman se balançait au rythme de l’ancien chant talmudique ; sous son edredon, Atara lisait dans l’urgence, en silence. Seule la lamentation de Zalman, à minuit, sur les Temples détruits, brouillait les lignes de la page que lisait Atara. Elle levait la tête, écoutait la plainte, attendait le frôlement des pantoufles dans le couloir. Silence. Les mots se réalignaient et l’entraînaient.
Les volumes du Talmud de Zalman et les livres d’Atara étaient comme ces voisins qui vivent dans un même immeuble sans se connaître, à cela près que Zalman fouillait de temps en temps la chambre des filles, à la recherche de livres profanes et il les déchirait. « Je n’élèverai pas un Spinoza, pas sous mon toit ! » (p. 100)

Jul / Pawel Gozlinski (Les éditions Noir sur Blanc, 2013)
Un livre polonais, ce n’est pas légion. Quand il se passe à Paris et parle d’un club des Haschischins encore moins…Un roman noir, suintant dans le Paris sans lumière de 1845.
Et une très belle couverture.

Jul

Sinalcol – le miroir brisé / Elias Khoury (Actes Sud – Sindbad, l’Orient des Livres, 2013)
Le Liban des années 50 à travers les yeux de deux frères jumeaux, opposés viscéralement via leurs affinités politiques. Un roman dense et complexe comme peut l’être la situation du pays. Mais un roman plein d’odeurs, de sensations, d’évocations culinaires. Un roman très sensuel finalement, au cœur d’un bourbier sans fin…

sinalcol

Des pages de polars

Hommes entre eux / Jean-Paul Dubois (Editions de l’Olivier, 2007)
Un thriller étrange mais que l’on dévore. Où l’on confond proie et chasseur dans les décors du Grand Nord canadien.
Synopsis : Paul Hasseelbank et Floyd Paterson n’ont aucune raison de se rencontrer. L’un vit à Toulouse. Il est gravement malade. L’autre habite Northy Bay (Ontario). Il sillonne les grands espaces et chasse à l’arc en solitaire.
Pourtant, à leur insu, quelque chose relie ces deux hommes. Quelque chose, ou plutôt quelqu’un. L’un et l’autre ont aimé la même femme, Anna, qui les a quittés. Dès lors, leur rencontre devient inévitable. Entre Hasselbank, le Français au bout du rouleau, et Paterson, l’homme des bois, une relation violente et subtile se noue. Dans le huis clos d’une maison rouge isolé par le blizzard, au bord d’un lac gelé, ils vont connaître, enfin, leur heure de vérité.

hommes-entre-eux

Orphelins de sang / Patrick Bard (Seuil, 2010)
Guatemala. Un pompier-apprenti journaliste enquête sur un meurtre sordide et met le doigt dans un trafic d’adoptions d’enfants peu reluisant. Attention, scènes violentes et descriptions sanguinolentes au menu…

orphelins-de-sang

La traversée ou la véritable histoire de Karla Faye Tucker  / LOWRY, Beverly (Gallimard, coll. La Noire, 2004)
Résumé : En 1983, en pleine nuit, Karla Faye Tucker, défoncée jusqu’aux yeux, tue sauvagement à coups de hache un couple d’amis avec l’aide de son petit copain. Comment cette jeune fille de vingt-trois ans, à la beauté envoûtante, a-t-elle pu devenir «la tueuse à la hache» ? Comment cette jeune femme, condamnée à la peine capitale et qui a croupi pendant quinze ans dans les couloirs de la mort, a-t-elle réussi à trouver Dieu dans un pénitencier texan ? C’est à toutes ces questions, et à beaucoup d’autres, que Beverly Lowry a voulu répondre. Karla lui rappelle son fils, mort quelques années plus tôt au cours d’un délit de fuite alors qu’il venait de fêter ses dix-huit ans. En explorant le passé de la prisonnière, l’écrivain tente de comprendre comment nous pouvons passer de l’autre côté et commettre l’irréparable.

Un polar vraiment attachant. Où l’on oscille ente voyeurisme, compassion pour la condamnée, effroi face au système carcéral et horreur des actes commis. Où l’on se dit qu’être juré d’assise doit être vraiment difficile…

karla-faye-tucker


Snack-Bar Budapest / Marco Lodoli et Silvia Bre (Les Allusifs, 2010)
Une petite ville balnéaire en plein hiver, c’est triste et gris. Comme la vie du héros. Avocat déchu, il accompagne là son amie qui se fait avorter à l’hôpital. La pègre, les voyous, les putes…sur fond d’histoire violente, embarquez dans cette nuit sans fin.

snack-bar-budapest

Piégés dans le Yellowstone / C.J. Box (Seuil Policiers, 2013)
Un flic alcoolo, un parc aux immensités sauvages et dangereuses, des randonneurs à cheval. Il n’en fallait pas moins pour construire un récit haletant. Course-poursuite entre un tueur qui collectionne les macchabées d’Anciens Alcooliques et Cody Hoyt, qui vient sauver son fils.
Un chouette roman dans la droite lignée des Nature Writing sauce polar.

pieges-dans-le-yellowstone

Activités manuelles

Crochet moderne / Melody Griffiths (Modus Vivendi, 2007)
Des modèles un peu kitchouilles. Mais des idées et des motifs à récupérer et à recycler en version plus moderne. Les pages explicatives du début sont une bonne base par contre.

crochet-moderne

Tricot facile en 20 leçons / Erika Knight (Le temps apprivoisé, 2010)
Idem, une bonne base pour démarrer ou reprendre des techniques qu’on maîtrise peu. Là, où certains collectionnent les CD ou les mugs, je voue une curiosité sans fin à tout ce qui touche aux activités pelotes…

tricot-facile-en-20-lecons

Mon cours de crochet : 25 leçons pour tout apprendre / Marion Madel (Marabout, 2011)
Emprunté à la médiathèque de Clohars-Carnoët qui a un rayon plein de nouveautés en DIY. Un chouette bouquin avec des modèles progressifs de crochet : bonnet, mitaines, étoles, fleurs. Très simple, concis et clair avec des explications pas à pas. Un ouvrage de référence à avoir chez soi !

mon-cours-de-crochet-en-25-lecons

Du miam miam

Bangkok street food / Tom Vandenberghe & Eva Verplaetse (Mango 2012)
Les auteurs-travellers ont testé pléthore de « boui-boui » et restos à Bangkok. Et ce livre, plein de recettes et de conseils pour voyageurs, met littéralement l’eau à la bouche… Quand est-ce qu’on part pour la Thaïlande ????

bangkok-street-food


Chic, nos plats végétariens ! / Michèle Carles, Marianne Comolli et Elisabeth Scotto (Editions du Chêne, 2011)
Un joli livre sous enveloppe plastique. Mais un peu décevant côté contenu. Des recettes trop élaborées pour moi, trop précieuses.

chic-nos-plats-vegetariens

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s