Des pages et des pages en 2016

Alors que 2017 voit le bout (et la fin) de son nez se profiler, damned ! je m’aperçois que je n’ai pas fait le point sur mes lectures de 2016 ! Il n’est jamais trop tard…

Lectures de vacances

48 au compteur, soit 10 de plus qu’en 2015.

Des nouvelles (1) : de moins en moins
American Falls (GIFFORD, Barry – 13è note Editions)

Des romans (20) : contre 17 en 2015

Américains : 
Le jour où les zombies ont dévoré le Père Noël (BROWNE, S.G. – Mirobole Editions)
L’innocence (DELEEUW, Brian – Super 8 éditions)
La mer les emportera (DYBEK, Nick – Presses de la Cité)
Triburbia (GREENFELD, Karl Taro – Editions Philippe Rey)
Enon (HARDING, Paul – Editions Le Cherche Midi)
American Purgatorio (HASKELL, John – Editions Joëlle Losfeld, collection Littérature étrangère)
Neverhome (HUNT, Laird – Actes Sud)
Un oiseau blanc dans le brouillard (KASISCHKE, Laura- Christian Bourgeois)
Le chant de la Tamassee (RASH, Ron – Seuil)
La mécanique des fluides (YUKNAVITCH, Lidia – Denoël, collection Denoël et d’Ailleurs)
Irlandais :
Academy Street (COSTELLO, Mary – Seuil)
Suisse : 
Le Livre des Baltimore (DICKER, Joël – Editions de Fallois, collection Fallois Littérature)
Français : 
La condition pavillonnaire (DIVRY, Sophie – Les Editions noir sur Blanc, collection Notabilia)
Quarante jours après ma mort (EL AYACHI, Samira – Editions de l’Aube)
Quelque chose pour le week-end (GENDRON, Sébastien – Editions de la Baleine)
Journal d’un looser (LAVARENNE, Stéphane – Editions Buchet Chastel)
Suédois :
Pattes de velours, œil de lynx (ERNESTAM, Maria – Editions Gaïa, collection Gaïa Littérature)
Anglais : 
Gretel and the Dark (GRANVILLE, Elisa – Mirobole Editions)
La cucina seconda (PRIOR, Lily – Grasset)
Canadiens : 
Piégé (MOORE, Lisa – Denoël, collection Denoël et d’Ailleurs)

Des polars (27) : contre 19 en 2015 et 13 en 2014 – je suis toujours – de plus en plus – addict

Danois : 
Dossier 64 (ADLER OLSEN, Jussi  – Albin Michel)
Profanation (ADLER OLSEN, Jussi – Le Livre de Poche Policier)
Français : 
Trop de morts au pays des merveilles (AUDIC, Morgan – Editions du Rouergue, collection  Rouergue Noir)
Condor (FEREY, Caryl – Gallimard – Série noire)
Rural noir (MINVILLE, Benoît – Gallimard Série noire)
Les Survivantes (WALKER, Lalie – Actes Sud, Actes noirs)
Américains :
Dieux de la pluie (BURKE, James Lee – Rivages, collection Thriller)
L’indien blanc (JOHNSON, Craig – Gallmeister)
Tous les démons sont ici (JOHNSON, Craig- Gallmeister Noire)
Le col du chaman (JONES Stan – Le Masque)
Tape-cul (LANSDALE, Joe R. – Gallimard Folio Policier)
Les infâmes (MILLER, Jax- Ombres noires)
Un pied au paradis (RASH, Ron – Editions du Masque)
John meurt à la fin (WONG, David – Super 8 Editions)
Canadiens : 
Sous l’aile du corbeau (FERGUSON, Trevor – Le Serpent à plumes)
Suédois :
Juste un crime (KALLIFATIDES, Theodor – Rivages Thriller)
Incurables (KEPLER, Lars – Actes Sud Actes noirs)
Les corps de verre : mélancolie noire (SUND, Erik Axl – Actes Sud Actes noirs)
Irlandais : 

Le cannibale de Crumlin Road (MILLAR, Sam – Seuil Seuil Policiers)
Redemption Factory (MILLAR, Sam – Fayard Fayard noir)
Polonais :
Un fond de vérité (MILOSZEWSKI, Zygmunt – Mirobole Editions)
Espagnols : 
Pleine lune (MUNOZ MOLINA, Antonio – Seuil Points)
Le gardien invisible (REDONDO Dolores – Stock La Cosmopolite Noire)
Chiliens :
Les rues de Santiago (QUERCIA, Boris – Asphalte Editions)
Costaricains : 
Pluie des ombres (QUIRÓS, Daniel – Editions de L’Aube L’Aube noire)
Anglais :
Sidney Chambers et l’ombre de la mort : les mystères de Grantchester (RUNCIE James – Actes Sud Actes noirs)
Norvégiens : 
Terre des rêves : La trilogie du Minnesota 1 (SUNDSTØL, Vidar – Seuil Points)

Six de ses lectures l’ont été en version numérique. Pas encore de liseuse mais assez simple sur I-Pad. Et ô combien pratique de ne pas trimballer des kilos dans le TGV !

Equilibrage rompu en tout cas cette année entre polars et romans. J’essaie pourtant d’alterner mais je m’ennuie vite avec les romans…

RAS niveau géographie littéraire : 13 nationalités d’écrivains en 2016 contre 15 en 2013, 14 en 2014 et 10 en 2015. Une petite incursion chez les hispanophones, mais rien de très flagrant.

Affaire à suivre en 2017 (sous peu donc !)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s