Calendrier de l’avent noir polar #5 : L’Autre côté des docks

Direction New-York et le quartier en cours de gentrification Red Hook à Brooklyn. Red Hook, c’est l’embouchure de l’East River, c’est le quartier des dockers, le quartier des premiers pas d’Al Capone. Un quartier pauvre, gangréné par la drogue dans les années 80. Un quartier phénix, gagné par une galopante gentrification : le géant suédois s’y est installé, les hipsters vendent des grains dans les magasins bio et la vue sur Big Apple en face excitent tout un tas de promoteurs immobiliers.

Ivy Pochoda a choisi ce quartier comme décor de son 2è roman. Et on se demande si, au final, ce décor ne vole pas au fil des pages la vedette des autres personnages… L’Autre côté des docks est un roman noir mais qui aime prendre le temps de dérouler son intrigue, laissant le quartier et ses habitants converser longuement.

Une chronique de quartier qui tourne quand même autour de la disparition d’une adolescente un soir d’été suffocant… Qu’est-il arrivé à June ? où a-t-elle disparu ? et pourquoi Valérie, retrouvée inconsciente sur les rochers qui bordent l’East River, ne dit-elle rien de cette escapade nocturne en bateau pneumatique ?

Laissez-vous porter par ce roman choral aux accents new-yorkais…

Ivy POCHODA – L’Autre côté des docks (titre original : Visitation Street)
Traduction de Adélaïde PRALON – Editions LIANA LEVI (2013)
22€

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s