Des pages et des pages en 2019

Ah mais le confinement est était la période idéale pour publier ses stats de lecture 2019 avec moins de 6 mois de retard ! 68 livres au compteur soit 1 de plus qu’en 2018.

Une BD en forme de roman (1) – format étonnant !
Dans les pins : 5 balades meurtrières (KRIEK, Erik)

Des documentaires (4) – RAS en 2018
Le petit livre des couleurs (PASTOUREAU, Michel)
Nationale 7 – Voyage dans une France oubliée (PETREAULT, Clément)
Nanga Parbat (MESSNER, Reinhold)
Laissé pour mort sur l’Everest (WEATHERS, Beck)

Des nouvelles (1) – RAS en 2018
Incandescences (RASH, Ron)

Des romans (22) : contre 23 en 2018, 8 en 2017 et 20 en 2016

Américains : 
Mon désir le plus ardent (FROMM Pete)
Coup de vent (HASKELL SMITH, Mark)
Les bonnes gens (HUNT, Laird)
Un pauvre type (CALDWELL, Erskine)
Cercueils sur mesure (CAPOTE, Truman)
Premier sang (MORRELL, David)
Survivre (PETTERSON, Vicki)
Balles perdues (CLEMENT, Jennifer)
My Absolute Darling (TALLENT, Gabriel)
Les Arpenteurs (ZUPAN, Kim)

Canadien :
Hongrie-Hollywood express (PLAMODON, Eric)

Chilien :
La quatrième dimension (FERNANDEZ, Nona)

Croate :
Les turbines du Titanic (PERISIC, Robert)

Egyptien :
La chambre de l’araignée (ABDELNABI, Mohammed)

Espagnol :
L’anniversaire (MONSO, Imma)

Français :
Surf (BOUDET, Frédéric)
Le Schmock (GIESBERT, Franz-Olivier)
Le lambeau (LANCON, Philippe)

Polonais :
Krivoklat (DEHNEL, Jacek)
Une si petite extermination (JANKO, Anna)

Sri-lankais :
Ombres sur la Tamise (ONDAATJE, Michael)

Suédois :
Automne allemand (DAGERMAN, Stig)

Des polars, thrillers et romans noirs (33) : contre 44 en 2018, 42 en 2017, 27 en 2016, 19 en 2015 et 13 en 2014 – je suis toujours – de plus en plus – addict  un peu moins droguée ?

Allemand : 
Urgences et sentiments (MAGNUSSON, Kristof)

Américains : 
Dans la vallée décharnée (BOUMAN, Tom)
Mère toxique (BURT, Alexandra)
Sang de lune (CHILD, Lincoln)
Le pays des oubliés (FARRIS SMITH, Michael)
Famille parfaite (GARDNER, Lisa)
L’anniversaire (HARDING, Robyn)
Les morts de Bear Creek (McCAFFERTY, Keith)
Comme les lions (PANOWICH, Brian)
Le Zoo (PHILLIPS, Gin)
Un autre Brooklyn (WOODSON, Jacqueline)

Anglais : 
London nocturne (UNSWORTH, Cathi)
Les prochaines sur la liste (WHITE, Neil)

Argentin : 
Les jeunes mortes (ALMADA, Selva)

Canadien : 
Le tricycle rouge (HAUUY, Vincent)

Danois : 
Promesse (ADLER OLSEN, Jussi)

Ecossais : 
L’Accident de l’A35 (Mc RAE BURNET, Graeme)

Espagnol : 
Par-delà la pluie (DEL ARBOL, Victor)

Français : 
Plateau (BOUYSSE, Franck)
La chance de leur vie (DESARTHE Agnès)
Le plus grand des miracles (GLAVINIC Thomas)
Masses critiques (GOUEZEC Ronan)
Calcaire (DE MULDER Caroline)
Lux (MAYERAS, Maud)
Puzzle (THILLIEZ, Franck)

Islandais : 
La Cage (SIGURDARDOTTIR, Lilja)

Italien : 
Sur le toit de l’enfer (TUTI, Ilaria)

Néo-zélandais : 
Rocking Horse Road (NIXON, Carl)

Norvégien : 
Les Chiens de chasse (HORST, Jørn Lier)

Portugais : 
Le collectionneur d’herbes (VIEGAS, Francisco José)

Serbe : 
L’égout (MATIC, Andrija)

Suédois : 
Chant des âmes sans repos (ALSTERDAL, Tove)
Colère blanche (BÖRJLIND, Cilla et Rolf)
Marconi Park, une enquête du commissaire Winter
(EDWARDSON, Ake)
Zack (KALLENTOFT Mons & LUTTEMAN Markus)
Bambi (KALLENTOFT, Mons & LUTTEMAN, Markus)
Eté (KALLENTOFT, Mons)

Vénézuélien : 
Portrait d’un cannibale (ALVARADO, Sinar)

Roman New Romance (1) – [Là, je me suis fait avoir. Un roman pris par inadvertance sur la table de présentation au 4è étage aux Champs Libres. Mais ma curiosité n’a fait qu’un tour… On oscille entre la collection Harlequin (assez prude dans mon souvenir d’une seule lecture) et la vague des « 50 nuances ». A mon sens, ce n’est pas de la littérature mais du pourvoyeur de fantasmes faciles pour celles qui n’oseraient pas franchir l’accès à YouPorn. Et la lecture est vraiment pathétique. Prenons cela comme une expérience littéraire qu’on ne renouvellera absolument pas.]

Calendar Girl (CARLAN, Audrey)

Romans SF (1) – RAS en 2018 : moi qui ai dévoré des romans de SF dans ma jeunesse, me voilà loin de mes statistiques d’alors…

La cité de l’orque (MILLER, Sam J.)

2019 fut une année plutôt équilibrée : moins de polars, plus de romans ! Niveau géographie littéraire, j’ouvre encore cette année mes horizons : 22 nationalités, contre 16 en 2018, 14 en 2017, 13 en 2016, 15 en 2013, 14 en 2014 et 10 en 2015. Une grosse incursion chez les Suédois mais qui s’explique parle fait que j’ai enchaîné les polars de Mons Kallentoft.

Enfin, moins d’une dizaine de livres lus en version numérique. Pas encore de liseuse donc pas de changement notoire. Je continue à emprunter assidûment dans les médiathèques ;-)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s