Rivière tremblante & Bondrée

Bien entendu, j’ai lu Bondrée (sorti en France en 2016 mais en 2013 au Québec) avant de lire Rivière tremblante (sorti en France en 2018 mais en 2011 au Québec). Andrée A. Michaud est une romancière québécoise qui excelle dans les romans noirs sombres et tranchants où la nature des grands espaces a toute sa place.

Dans Bondrée, c’est la forêt qui tire le fil rouge du roman. Touffue et sombre, elle entoure le lac où viennent camper des familles en quête de calme et de sérénité. Raté pour cet été ! on retrouve la jeune Elizabeth Mulligan morte dans un piège à ours. Effroi puis crainte et suspicion généralisée… le roman prend la tournure de « l’enfer c’est les autres à Victoria Lane ».

Résumé sur le site de l’éditeur : À l’été 1967, une jeune fille nommée Zaza Mulligan disparaît dans les bois entourant Boundary Pond, un lac situé à la frontière entre le Québec et le Maine, rebaptisé « Bondrée » par un trappeur qui y avait vécu une tragique histoire d’amour. Les recherches s’organisent et Zaza est bientôt retrouvée morte, la jambe prise dans un piège à ours rouillé. L’enquête conclut à un accident. Mais lorsqu’une deuxième jeune fille disparaît à son tour, l’inspecteur Michaud se dit que les profondeurs silencieuses de la forêt recèlent d’autres pièges…

Dans Rivière Tremblante, deux histoires s’entremêlent : Eté 1979, le jeune Michael Saint-Pierre, 9 ans, disparaît alors qu’il jouait avec son amie Marnie au bord de la rivière. Trente ans plus tard, c’est Billie, une jeune fille qui disparaît sans laisser de trace. Marnie et le père de Billie vont croiser leurs destins difficiles à Rivière-aux-trembles, au moment même où un autre jeune garçon, Michael Faber, disparaît. Un roman sur l’incapacité à faire son deuil et sur la douleur et la culpabilité des survivants. Où la nature, ici la rivière, joue un rôle primordial.

« Jamais je n’avais souhaité mourir, même quand tout allait de travers, même au creux des nuits d’insomnie où les voix accusatrices de Rivière-aux-Trembles, bien après la disparition de Michael, continuaient à me harceler. Je ne m’étais jamais sentie appelée par ces gouffres s’ouvrant entre deux rails de métro filant dans la noirceur invitante du vide. Il avait pourtant suffi de quelques flocons de neige pour que je sois tentée de baisser les bras et de me précipiter tête première au fond de l’abîme. » (p. 207)

Résumé sur le site de l’éditeur : À 30 ans d’intervalle, deux enfants disparaissent dans des circonstances nébuleuses. Rien ne lie apparemment ces drames, sinon l’horreur qui les entoure et la douleur de leurs survivants… 

Deux romans sous tension, où le lecteur navigue en pleine étrangeté, s’embourbe dans les grands espaces en compagnie des personnages en pleine douleur. Parfait pour une lecture sous un soleil estival ou post-estival !

Bondrée / MICHAUD, Andrée A.
Edition : Rivages
Collection: Rivages Noir
ISBN: 978-2-7436-3764-4
Parution: septembre, 2016
330 pages
Prix: 18,50€

Rivière tremblante / MICHAUD, Andrée A.
Edition : Rivages
Collection: Rivages Noir
ISBN: 978-2-7436-4483-3
Parution: septembre, 2018
250 pages
Prix: 21,00€

2 réflexions au sujet de « Rivière tremblante & Bondrée »

  1. Ping : Tempêtes | Déambulations Rennaises

  2. Ping : Des pages et des pages en 2020 | Déambulations Rennaises

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s