Les étoiles, la neige, le feu – Mémoires du Grand Nord

Les étoiles, la neige, le feu – Mémoires du Grand Nord est un récit autobiographique à ne pas mettre entre les mains des vegan ! John Haines est un trappeur qui raconte sa vie dans le Grand Nord en Alaska. Il y a vécu avec sa femme pendant 25 ans, et le moins qu’on puisse dire, c’est que les conditions de vie n’y sont pas très cosy…

Ce récit autobiographique, c’est un peu la téléréalité Chasse Pêche Survie et Nature en terrain hostile. La météo peut être effroyable (entre moins vingt et moins cinquante degrés) ; il faut défendre sa viande d’élans contre les morfales de loup ou de lynx ; il faut apprendre à cuire un porc-épic (un chapitre tout à fait délicieux), à poser des pièges, à y tuer les bêtes qui y sont encore vivantes…

Ce qui est fascinant dans ce récit aux antipodes de nos vies, c’est que chaque épisode, chaque détail devient mystique. La cuisson du porc-épic par exemple : « Barbare ? Si vous le dites, mais religieux tout autant, étrangement, essentiellement religieux. La flambée des piquants était l’un des rites qui rythmaient notre existence et le passage des saisons. Je me le remémore comme un sacrifice occasionnel à la mémoire d’un lointain esprit des bois, sacrifice bref mais dont chaque étape est cruciale. »

Une vie en accord avec la nature, même si celle-ci a du mordant. Une fable écolo éventuellement si on omet la chasse et les divers animaux tués (avec moultes détails). Un récit étonnant en tout cas et qui a le mérite d’exister et qu’on peut inscrire dans le grand Panthéon du Nature Writing.

Il a d’ailleurs été publié une première fois chez Gallmeister en 2006 sous le titre Vingt-cinq ans de solitude.

Résumé sur le site de l’éditeur :

Pendant vingt-cinq ans, John Haines a vécu dans une cabane isolée au cœur des étendues vierges de l’Alaska, menant une existence rude et solitaire de pionnier moderne. Couper du bois, tracer une piste, piéger une marte, dépecer un élan, faire ses réserves de saumon : une vie simple, aventureuse et libre, au rythme d’une nature sauvage envoûtante. Avec sérénité, il transforme son expérience intime en un récit initiatique et intemporel, où le moindre événement trouve sa résonance en chacun de nous.

Les étoiles, la neige, le feu – Mémoires du Grand Nord / John HAINES
Traduit de l’américain par Camille Fort
Gallmeister – collection Totem
Parution : mars 2005 puis octobre 2020
240 pages
9,50 €
ISBN 978-2-35178-767-0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s