Archives pour la catégorie natation

Piscine de rêve

Au Chili, on ne tergiverse pas entre piscine de 25m ou 50m… En VO dans le texte : La piscina del complejo turístico de San Alfonso del Mar, en Chile, es la más grande del mundo : Un kilómetro de piscina !

piscine-valparaiso

En voir un peu plus sur El País. Et en savoir plus sur Wikipedia

Allez, prends ton bikini et tes palmes, on va faire des longueurs… (et on dit merci à @Luziadell pour cette info magistrale)

crevettes

Publicités

La Reine des plongeons et des maillots de bain

Esther Williams a tiré sa révérence de sirène le 06 juin 2013. Cette championne de natation californienne fut célèbre dans les années 40-50 pour ses films musicaux plein de ballets aquatiques et de plongeons. Je vous avais parlé d’elle en janvier 2012 dans ce billet.

esther-williams

Pour la peine, vous reprendrez bien un peu de ski nautique, version natation synchronisée

Petit poisson deviendra grand

Le secret de la sieste de 3h le vendredi après-midi réside dans la séance de natation du matin. Descriptif .

Plouf !

Echauffement :
100 m SAC (Souple au Choix)
100 4 nages (uniquement en jambes)
100 4 nages

Bloc technique (en crawl):
1è série : 25m Bras Droit / 25 m NC (Nage Complète) / 25m Bras Gauche / 25m NC / 25m Rattrapé / 25m NC / 25m Opposition / 25m NC = 200m
Récup’ de 10 secondes
2è série : 25m Ouistiti / 25m NC / 25m hanche-épaule-tête / 25m NC / 25m Râteau / 25m NC / 25m zip / 25m NC = 200m
Récup’ de 10 secondes
3è série : 25m Petit chien / 25m NC / 25m Grand Chien / 25m NC / 25m Polo / 25m NC / 25m demi-brasse de bras/25m NC = 200m

Bloc physio (en crawl) :
200m Plq + PB en vitesse 2 (vitesse du 1000m)
Récup’ de 10 secondes
200m PB en vitesse 3 (vitesse du 400m)
Récup’ de 10 secondes
200m en vitesse 4 (vitesse du 200m)

Récup’
100m dos de brasse
100m SAC

Petite séance pourtant, seulement 1700m ! Mais rajoutée aux 1h15 de yoga du lundi, aux 2h de danse du mardi, aux 1h30 de yoga du mercredi et aux déplacements en vélo toute la semaine… Avec tout ça, on fait une sieste de 3h le vendredi après-midi.

Voilà ! A vous de tester la recette…

Tomasz Gudzowatyhttp://gudzowaty.com/

Tomasz Gudzowaty
http://gudzowaty.com/

Comme un poisson dans l’eau

Dernier cours de natation hier matin avant les vacances. Dernier cours tout en souffrance et en efforts. Ou quand le masochisme rattrape mon besoin viscéral de dépense physique pour cause d’hyperactivité prononcée.

7h55 au bord du bassin. 8h dans l’eau, c’est parti. Point d’accessoires de torture requis sur le tableau ce matin. Autant dire, au vu du programme inscrit à la craie sur ce grand tableau noir, que nous allons devoir sortir nos tripes pour arriver au bout de l’entraînement.

On commence joyeusement par 1000m d’échauffement (à faire en 30 minutes). Vous pensiez nager tranquillement pendant  40 longueurs ? que nenni ! les 1000m seront une succession d’exercices plus difficiles les uns que les autres.

On commence par du crawl. 25m avec un bras bloqué le long du corps et la respiration placée du côté du bras qui nage… Puis on inverse les bras au retour au retour et on fait un 50m nage normale ensuite. On reprend l’exercice mais cette fois en respirant cette fois ci du côté du bras bloqué. De quoi travailler sa rotation d’épaule ou alors, c’est la tasse assurée ! Le temps de se noyer une ou deux fois pendant les 300 mètres que compte l’exercice, et on enchaîne joyeusement avec 100 mètres de crawl en nage 2 temps puis 6 temps.

Hop hop hop, jambes et bras sont dégourdis pour attaquer l’exercice de brasse. Le train séparé, vous ne connaissiez pas  le voilà ! 200 mètres en isolant les bras des jambes : 1 mouvement de bras de brasse enchaîné avec juste un mouvement de jambes. Puis deux mouvements de bras, deux mouvements de jambes puis trois… Nager la brasse uniquement avec les bras vous assure une jolie carrure de nageuse est-allemande. Et quand seules les jambes travaillent, il faut veiller à prendre de la profondeur, sous peine de faire grenouille en surface !

Allez, allez, on poursuit avec un exercice de dos assez étrange pour qui nous regarderait au bord du bassin ! il s’agit de faire aileron de requin avec un bras tendu à la verticale du corps hors de l’eau. Et hop, quand l’autre bras arrive au même endroit, c’est celui-ci qu’on laisse dehors et l’autre part effectuer sa manœuvre. Toujours pour travailler la rotation des épaules, obligatoire si vous voulez prendre de temps en temps votre respiration et évitez le mode sous-marin sur toute la longueur du bassin.

C’est presque la fin. Ne reste plus qu’à travailler le papillon (la nage baleine, vous savez !). Là, pas de fioriture, un exercice simple mais qui fait ses preuves : 200 mètres en alternant nage rattrapée et nage complète. A savoir 25 m en effectuant le mouvement de bras du papillon d’un seul côté avec l’autre bras bloqué devant puis 25 m en nage complète. Et hop, on inverse les bras sur le 25 m suivant.

Et voilà, échauffement fini ! on peut continuer la torture. Et quand le prof vous dit d’un air réjoui « Bon maintenant, ça va être difficile ! », rappelez moi la prochaine fois de sortir en courant du bassin… Alain, notre bourreau préféré, nous avoue même que certains ont vomi dans la semaine à la fin de l’exercice qui va suivre. Gloups ! pauvre de mon petit déj’…

Alors, voilà, on nage en binôme. Le principe, un 150 m à répéter 4 fois. Le premier nageur part sur un 50 m à fond dans sa nage de spécialité. Puis le deuxième, en relais, part pour 50 m. Quand votre binôme a fini, vous enchainez avec un 100m toujours à fond (quand on aime, on ne compte pas !). Puis votre camarade de souffrance prend le relais et effectue son 100m à fond. Et on reprend sur un 50m. En gros, votre temps de récupération correspond au temps de nage de votre binôme. Plus il nage vite, moins vous récupérez. C’est tout le principe de la nage en aérobie. Attention au SAAL, le Seuil d’Accumulation d’Acide Lactique !
Autant vous dire que nous avons tous cru mourir… Que j’ai eu une drôle de sensation au niveau des épaules (ou une carrure gonflant à vue d’œil). Que malgré l’effort et la fatigue, je me suis sentie planer, vraiment. Et que je suis sortie du bassin, chancelante, shootée à l’endorphine mais ravie.

Ne jamais oublier que ce qui s’acquiert difficilement, se perd très facilement… Je prends donc RDV le plus rapidement possible avec un bassin aquatique pour ma semaine de vacances !  Comment ça je suis maso ?!

Quand la natation devient un sport de combat

Tous les nageurs qui se respectent vous le diront : nager se transforme parfois en sport de combat, faute de créneaux ouverts au public réduits dans les piscines municipales ou tout simplement un nombre de piscines peu proportionnelle aux nombre d’usagers potentiels dans la cité.
Rennes fait partie de ces villes où nager peut effectivement rapidement se transformer en sport de combat : trouver le créneau horaire adapté à vos emplois du temps, puis se battre dans les lignes d’eaux nageurs avec les brasseurs qui persistent à brasser dans les lignes de crawleurs…

Mais Rennes a décidé de complexifier encore plus les choses : non seulement il faudra se battre avec les horaires et au sein même des lignes d’eau mais il faudra aussi minuter son parcours ! la municipalité a en effet décider de mettre en place une tarification en fonction du temps passé dans le bassin. Plus on reste longtemps barboter, plus l’entrée sera chère…
[Infos Ouest France du 08 mai 2010 : Pour les adultes, deux forfaits seront appliqués : 11 € pour cinq heures (soit 2,20 € de l’heure) et 20 € pour 10 heures (2 € de l’heure). Pour les enfants (jusqu’à 18 ans) : 4,50 € pour 5 h (0,90 € de l’heure) et 8 € pour 10 h (0,80 € de l’heure). L’accès aux quatre piscines s’effectuera à l’aide d’une seule carte. Cette dernière sera nominative, ce qui impliquera que chaque membre d’une même famille possède sa propre carte. Le coût de la carte sera de 3 €. Toutefois, cette carte sera gratuite pour les usagers qui iront la chercher, dans l’une des piscines, entre le 17 mai et le 28 juin. Par la suite, elle sera rechargeable à l’accueil des piscines ou directement sur Internet. A noter que ceux qui possèdent une carte Korrigo, pourront créditer des heures de nage sur leur carte de transport.]

Dans sa grande mansuétude, la Ville vous offrira un quart d’heure pour chaque entrée, temps évalué de déshabillage et de rhabillage…
On ne nous le dira jamais assez ; le temps, c’est de l’argent !!! Amis nageurs, à vos chronos … et vos performances de vitesse au fond des bassins rennais ! La slow natation, c’est fini…

Plouf plouf

Grand soleil pour mon dernier cours de natation en plein air…et non des moindres ! Après avoir nagé pendant 40 minutes sans s’arrêter la semaine dernière (1800 mètres en brasse…), le programme d’aujourd’hui n’était pas de tout repos :

– 400m d’échauffement avec palmes : 100C (respi 3 temps) / 50C (respi 2 temps)…
– 200D bras bloqués avec palmes – 200C : 75 (respi 3 temps) / 25 (respi 2 temps) / …
– Relais 4×50 (4 nages = PDBC)
– 7×50 avec pull-boy et plaquettes (25B/25C/…)
– Relais 4×50 (4 nages = PDBC)
– 6×50 avec planche (25B/25C/…)
– 50m de récup’ en crawl

Soit 1900 mètres en 1 heure, des traces de maillot de folie dans le dos, et une faim de loup à la sortie !!! Après les vacances, ce sera barbotage : la piscine nous sera ouverte mais il n’y aura pas de cours…histoire d’aller faire quelques longueurs en bikini à la Ursula Andress pour essayer de modifier le bronzage nageur….

WE chargé…lundi : fatiguée !

Petite ballade à Brocéliande avec 2 des 3 lecteurs américains avec qui je travaille à la fac : Sarah et Todd. Mauvaise pioche par contre : le temps était exécrable et une partie des chemins de rando étaient fermés pour cause de chasse entre le 01 octobre et le 31 mars….nous avons fait la rencontre de sympathiques représentants de cet ordre, tout de kaki et de gilet orange vêtus, qui nous ont tout de même autorisés un détour pour apercevoir le Tombeau de Merlin et le Tombeau des Géants….
Retour en soirée un peu trempés sur Rennes…je suis repartie derechef voir un concert exceptionnel à la MJC Bréquigny : Parissa, une chanteuse iranienne et ses trois musiciens…poésie ancienne (soufisme) et voix cristalline…un très beau moment !
Musique du monde encore pour ce dimanche bien pluvieux…stage de danse africaine pendant 2h : très très sport mais ô combien sympa et défoulatoire ! Je me suis même décidée à suivre des cours le mardi soir….
Résultat : je me sens un peu molle aujourd’hui et la séance de natation en plein air (avec fenêtre météo particulièrement clémente !) fut des plus difficiles…bah, j’ai quand même fait 1650m en une heure malgré les courbatures…Par contre, il y a fort à parier que je serai couchée à l’heure des poules ce soir….