Archives pour la catégorie Un peu de décibels ?

Grand Soufflet : Le retour du piano à bretelles

Retour au clavier après une très longue pause. Et ce, pour vous encourager à venir faire un tour au Grand Soufflet, ce festival de l’accordéon qui a entamé hier soir sa 18è édition.

grand-soufflet-2013-afficheOn a beau être au XXIè siècle, l’accordéon bénéficie encore d’une image poussiéreuse auprès de certains. Faites le test auprès de vos amis : dites simplement que vous allez au Grand Soufflet, festival de l’accordéon et attendez les réactions…
De surcroît, à Rennes, ce Festival est constamment en concurrence avec un festival d’arts numériques, qui a du mal à trouver son identité visiblement (je fais ma mauvaise langue)… Et à Rennes, il vaut mieux dire qu’on va à Elektroni[k] ou Maintenant ; c’est bien plus hype, plus hipster, plus branchouille, plus je-ne-sais-quoi. Un tel manque d’ouverture me fait littéralement froid dans le dos et m’agace énormément.

Bref, le Grand Soufflet a démarré hier soir, mais promet de chouettes découvertes à ceux qui sauront se montrer un peu curieux… Sélection subjective dans une programmation éclectique.

– Vendredi 11 à 20h30 (Chapiteau – Parlement) : Kottarashky & the Rain Dogs. De l’ethno-electro minimaliste aux saveurs balkaniques en direct de Sofia (Bulgarie).

– Samedi 12 à 15h (Chapiteau – Parlement) : ¡Lucha Libre Invasión!  Du vrai catch mexicain à Rennes, c’est possible ! et c’est inratable ! Quatre luchadores  masqués, parmi les meilleurs au monde :  les « técnicos » Cassandro El Exótico et Mascara Dorada contre les « rudos » Sangre Azteca et Dragón Rojo Jr.  Je les ai croisés ce midi à la MIR lors d’une conférence sur la Lucha Libre et je peux vous assurer que demain, cela va dépoter !

grand-soufflet-2013-catch

– Mardi 15 à 12h15 (diapason – Campus de Beaulieu) : Acorps de rue. À mi-chemin entre Têtes Raides, la Rue Kétanou et Les Ogres de Barback, les deux membres d’Acorps de Rue donnent dans la chanson française alternative et festive, servie à l’accordéon et à la guitare.

– Mardi 15 à 18h (Chapiteau – Parlement) : Amandititita. Un peu d’électro, un peu de rap, un peu de provoc’ servent des titres évocateurs (comme Metrosexual) qui font d’elle une chica n’ayant pas froid aux yeux !

– Mercredi 16 à 20h30 (Chapiteau – Parlement) : soirée Porte-Jarretelles & Piano à Bretelles. Chaud devant ! cette même soirée en 2011 avait déplumé le public et réchauffé l’atmosphère ! Gageons que cette nouvelle équipe d’effeuilleuses fera encore mieux ! Des nippies, des plumes et des paillettes, la vie, quoi !

grand-soufflet-2013-porte-jarretelles-et-piano-a-bretelles

– Jeudi 17 à 18h (Chapiteau – Parlement) : The Summer Rebellion. David Koczij à la batterie gronde d’une voix caverneuse et éraillée ; pour l’accompagner, l’accordéon d’Arthur Bacon cavale et s’agite sur les plates-bandes du blues, de la pop et du rock sous influence électro. Une musique de foire un brin déjantée…

– Jeudi 17 à 20h30 (Chapiteau – Parlement) : Kimmo Pohjonen. Annoncée comme une expérience vraiment particulière, ce concert du finlandais, véritable bête de scène, risque d’en étonner plus d’un. Sorte de fusion entre trad, électro, jazz et rock, cette musique est un ovni essentiel dans l’univers des musiques expérimentales.

grand-soufflet-2013-kimmo-pohjonen-c-antti-rehtijarvi

– Samedi 19 à 20h30 (Chapiteau – Parlement) : Anakronic Electro Orkestra réinvente la musique klezmer de ce troisième millénaire. Le collectif, un quintet toulousain, mêle avec aisance beats électro et sonorités du répertoire ashkénaze. Il réécrit la musique yiddish, la mêlant au rock furieux, à la techno, au hip-hop…Un cocktail entre passé et présent mais qui fait ressortir le côté éminemment festif et dansant de cette musique klezmer. Et les spécialistes du genre ne s’y sont pas trompés, le clarinettiste David Krakauer ayant fait appel à eux pour former un groupe parallèle…

Festival Le Grand Soufflet, du 10 au 19 octobre : http://www.legrandsoufflet.fr/

Un jardin, des copains, la meilleure soirée de l’année !

Ce vendredi 19 avril 2013, le Jardin Moderne a offert une carte blanche au webzine rennais alter1fo.com. Au programme : une expo photo consacrée à la scène locale, les concerts de Slim Wild Boar et Palm ainsi qu’un Dj set assuré par Dj Ced.

affiche-Jard1

Alter1fo, c’est un webzine, mais c’est avant tout une équipe de bénévoles passionnés, qui ne comptent pas leurs heures pour partager leurs coups de cœurs culturels, qui essaient de titiller l’info locale et qui aiment parler des trucs dont les autres ne parlent pas. Une Dream Team dont je suis fière d’avoir rejoint les rangs en juillet 2010.

Alors, voilà, vendredi, c’était notre soirée. Offerte avec confiance par le Jardin Moderne, qui nous a laissé afficher nos plus belles photos de concerts de la scène rennaise imortalisée depuis 2007. Qui nous a laissé choisir la programation musicale, en l’occurrence deux groupes rennais : les Slim Wild Boar & His Forsaken Shadow et Palm.

Une chouette, très chouette soirée, avec des Rennais qui avaient choisi de venir ici plutôt qu’au Thabor pour Mythos ou à l’Antipode pour la Femme. Des Rennais qui nous ont fait le plaisir de venir à notre rencontre.

Une chouette soirée aussi, parce que c’était quand même sympa de se retrouver dans une ambiance décontractée pour papoter et boire des godets ensemble. D’habitude, on se réunit pour les AG, et c’est quand même moins décontracté.

Un grand merci aux copains de Pop is on Fire qui ont immortalisé cette soirée dans un article sympa et une très chouette photo de groupe !

alter10

Une soirée également où l’on a présenté notre nouveau logo, fruit du travail concerté avec Richard Louvet, graphiste. On travaille également sur une refonte du site. Affaire à suivre donc !

alter1fo-JPG-1000px

Un dimanche soir en Psychédélie

On est dimanche, t’as pas envie de retourner au boulot demain ?
Mets ton collant mauve, ton justaucorps rose et tes jambières et viens danser, yogger et méditer avec Moon Duo… Et non, ces derniers ne sont pas des échappés des 70′ ; même s’ils officient depuis San Francisco, c’est seulement depuis 2009.

J’ai découvert ce clip vidéo il y a quelques semaines, mais je n’avais pas pris le temps de le partager ici… Allez, rattrapons-nous tous en chœur et en sueur…

Moon-Duo-Circles

2020 et rien d’autre

En août 2011, je découvrais Suuns à la Route du Rock. Une claque, lancinante et puissante. Deux ans après, en attendant leur nouvel album – Images du futur – sortie le 05 mars 2013- , même claque. Même attirance sensorielle en tout cas.

sunns-images-du-futur

Ces Montréalais n’ont pas fini de squatter mes oreilles…

Et sinon, vous pouvez télécharger, notamment, Arena sur le site de leur label Secretly Canadian. Ce morceau, complètement lancinant et hypnotique, mais tout en douceur, me rend dingue…

Frissons Dark Dark Dark

Je les avais vus à l’Antipode il y a deux ans. C’était un dimanche après-midi, à l’heure du goûter. Dark Dark Dark, ce groupe de Minneapolis m’avait littéralement scotchée (cf l’article que j’avais rédigé pour Alter1fo).

Ils seront mardi soir à Rennes, à l’Antipode une nouvelle fois. Et j’y serai. Évidemment. Et je compte bien dévaliser le stand merchandising et acheter leur dernier album.

Et vous ?

Retour vers le passé

Je ne sais plus où j’ai découvert ça. Il faisait partie de ma To-Listen-List du jour en tout cas.

Black Marble, le duo new-yorkais qui plonge dans le passé tout enivré de notes à la Joy Division ou New Order… C’est étrange, mais je n’arrive pas à savoir si j’aime ou pas. Un tel retour dans le passé, ça me file un peu la chair de poule en fait…

 

Souvenirs de la Route du Rock Eté #06 : The Soft Moon

Une découverte en live à la Route du Rock cet été. Transcendante. Entre noirceur et lueur. Un bassiste impassible. Des décibels hypnotisants. Qui te secouent les oreilles et font vibrer le sol sous tes pieds. Un son faussement Joy-Division avec quelque chose de bien plus sépulcral derrière. The Soft Moon, le vendredi soir à 01h du mat’, c’est pas franchement une berceuse. Mais punaise, qu’est-ce qu’on en redemande !

Aussitôt dit, aussitôt accompli. Prochain album le 05 novembre. Dont voici un extrait, qui met l’eau à la bouche.

Et un concert à l’Antipode avec Ty Segall et Tristesse Contemporaine le Mercredi 14 novembre. Devinez qui a déjà acheté sa place ? ;-)

[Et on dit merci Arte Live Web…]