Quand la natation devient un sport de combat

Tous les nageurs qui se respectent vous le diront : nager se transforme parfois en sport de combat, faute de créneaux ouverts au public réduits dans les piscines municipales ou tout simplement un nombre de piscines peu proportionnelle aux nombre d’usagers potentiels dans la cité.
Rennes fait partie de ces villes où nager peut effectivement rapidement se transformer en sport de combat : trouver le créneau horaire adapté à vos emplois du temps, puis se battre dans les lignes d’eaux nageurs avec les brasseurs qui persistent à brasser dans les lignes de crawleurs…

Mais Rennes a décidé de complexifier encore plus les choses : non seulement il faudra se battre avec les horaires et au sein même des lignes d’eau mais il faudra aussi minuter son parcours ! la municipalité a en effet décider de mettre en place une tarification en fonction du temps passé dans le bassin. Plus on reste longtemps barboter, plus l’entrée sera chère…
[Infos Ouest France du 08 mai 2010 : Pour les adultes, deux forfaits seront appliqués : 11 € pour cinq heures (soit 2,20 € de l’heure) et 20 € pour 10 heures (2 € de l’heure). Pour les enfants (jusqu’à 18 ans) : 4,50 € pour 5 h (0,90 € de l’heure) et 8 € pour 10 h (0,80 € de l’heure). L’accès aux quatre piscines s’effectuera à l’aide d’une seule carte. Cette dernière sera nominative, ce qui impliquera que chaque membre d’une même famille possède sa propre carte. Le coût de la carte sera de 3 €. Toutefois, cette carte sera gratuite pour les usagers qui iront la chercher, dans l’une des piscines, entre le 17 mai et le 28 juin. Par la suite, elle sera rechargeable à l’accueil des piscines ou directement sur Internet. A noter que ceux qui possèdent une carte Korrigo, pourront créditer des heures de nage sur leur carte de transport.]

Dans sa grande mansuétude, la Ville vous offrira un quart d’heure pour chaque entrée, temps évalué de déshabillage et de rhabillage…
On ne nous le dira jamais assez ; le temps, c’est de l’argent !!! Amis nageurs, à vos chronos … et vos performances de vitesse au fond des bassins rennais ! La slow natation, c’est fini…

6 réflexions au sujet de « Quand la natation devient un sport de combat »

  1. Mathilde

    Moi qui vient de me mettre à la natation il y a deux mois, après des années sans sport. Je me disais justement que c'était un loisir abordable, mais là, rien qu'à la sortie de l'eau, je passe bien 20mn entre douche et vestiaire!! Pffff…

    Répondre
  2. norbert

    Je suis pas adepte des piscines, mais ca sent la recherche de ressources financières supplémentaires par taxation indirecte pour la mairie , (pour paye cette incessante destruction-recontruction des voies publiques rennaise :-p)…

    Répondre
  3. LZ

    @titlap : entièrement d'accord avec toi… Clairement, ça m'énerve ! @Mathilde : effectivement, le quart d'heure me semble bien court ! d'autant qu'il est valable à l'entrée et à la sortie ! @Dom : ouep, ça craint… je pense migrer dorénavant pour aller faire mes longueurs ! @Norbert : sauf que la taxation pénalise finalement ceux qui utilisent la piscine pour vraiment nager. Et forcément, ça m'énerve ! @Sylvie : il va falloir y penser effectivement…

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s