A la conquête de l’Ouest

Je ne serai jamais rentrée aussi tardivement dans le Finistère que cette année… Besoin sans doute de rester chez moi à Rennes pour enfin comprendre que ma vie est ici désormais et qu’il me faut cesser de « fuir » vers le Finistère dès lors que je suis en vacances !
Mais on ne coupe pas si facilement le cordon ombilical avec son Finistère natal ! et là, malgré les soirées estivales rennaises, ce besoin viscéral d’être proche de la mer se fait sérieusement ressentir.
Alors, j’ai jeté un paréo, trois maillots et ma paire de palmes dans un sac de plage, pris 3-4 bouquins dans la pile des livres non feuilletés, rangé Junior et Senior dans leurs pochettes respectives avec tout ce qui les accompagne (câbles USB, chargeurs de batterie, disque dur…), et zou ! voilà je claque la porte de mon home sweet home rennais !
Route-pêche comme on dit par chez moi ! A bientôt les Rennais ! bonjour les Finistériens !

© François Parigot

3 réflexions au sujet de « A la conquête de l’Ouest »

  1. LZ

    @Dom' : merci ! j'en ai bien profité depuis deux jours ! je revis….@Seznec : Chamalo fait partie du kit obligatoire de transhumance vers le Finistère. Il a retrouvé la pelouse, la terrasse, le jardin et les champs avec une joie non dissimulée ! il se roule dans la poussière, grimpe dans le chêne ou le noyer, court après les papillons… Le bonheur, quoi !

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s