Migrations d’hier et d’aujourd’hui à Rennes

La conférence sur Istanbul dans le cadre du Festival Travelling ayant un succès fou, j’ai dû me rabattre sur l’expo Boat-People, bateaux de l’exil aux Champs Libres. Voilà une expo qui a beaucoup fait parler d’elle depuis quelques semaines à Rennes…et qui le mérite !



Une scénographie assez simple qui laisse les documents et les objets parler d’eux-même.
Je me souviens assez vaguement de ces reportages à la télé dans mon enfance montrant des exilés entassés sur des rafiots de fortune… J’ignorais totalement qu’à cette même époque Bernard Kouchner était à l’initiative d’une vaste opération marquant la naissance de l’humanitaire de la mer et la création de Médecins du monde. A la fin des années 70 était lancée une vaste opération de secours en mer ; un navire médicalisé avait été affrété pour parcourir la mer de Chine et recueillir les migrants dérivant sur leurs bateaux d’exil ; les plus chanceux d’entre eux, véritables miraculés de la mer, reçurent même des visas français et furent accueillis par une foule en liesse à Rouen lorsque le navire-asile revint à bon port ! La situation a bien changé de nos jours et je trouve que cette exposition, sise à quelques encablures du Centre de Rétention de Saint-Jacques a une portée symbolique plutôt forte…
Très belle expo en tout cas, riche en émotions : le sampan « rescapé », figure de proue dans la pénombre d’une salle, seulement illuminé de 86 petites ampoules incandescentes, correspondant aux 86 réfugiés qui ont été retrouvés à son bord le 06 novembre 1981 ; le « cahier de bord » d’un couple de boat-people racontant les exactions auxquelles ils ont été soumis suite à leurs rencontres avec des pirates (incroyable comme les femmes, quelque soit la situation, sont toujours les premières victimes et subissent les pires atrocités…) ; la vidéo dans la salle du bateau-refuge racontant le sauvetage de réfugiés par Médecins du monde ; les lettres de remerciements des rescapés aux marins bretons œuvrant sur les navires humanitaires ; les photos en noir et blanc des photographes qui se sont rendus dans les camps où les boat-people patientaient en attente d’un visa…
Vous avez jusqu’au 02 mai 2010 pour vous rendre aux Champs Libres, prendre une claque dans la figure et réfléchir à la façon dont nous accueillons aujourd’hui les migrants…

Le site de l’expo : plein d’infos complémentaires et dates de toutes les conférences, et rencontres qui s’organisent autour de l’expo.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Migrations d’hier et d’aujourd’hui à Rennes »

  1. Laure

    Merci Lisenn :) Je vais tacher de faire un saut à Rennes d'ici le 2 mai… Et rappelons que chaque jour ce sont des dizaines d'embarcations de fortunes qui quittent le Sénégal et plus généralement l'Afrique de l'Ouest pour rejoindre les Canaries, les côtes européennes…

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s