Pour sportive cinglée…

Le sport amateur, c’est bien. A petites doses comme à forte doses. Je suis une militante absolue de la cause sportive, et pas seulement parce que j’ai fréquenté beaucoup de profs d’EPS  fût un temps…

J’ai toujours fait du sport. Des cours de danse depuis ma plus tendre enfance, à l’Association Sportive du collège, aux cours d’EPS de mes ami(e)s en lycée que je suivais en sus de mes propres cours, à l’option Sport à la fac, au handball pratiqué quelques années, au badminton rennais et à la Grande Randonnée sur les cimes montagnardes depuis mon baptême avec Elodie et Charlotte en 2003. Le seul bémol, ce furent mes trois ans à Paris. Ceci dit, je marchais beaucoup et compensais ainsi la difficulté de faire du sport à la capitale (piscines surchargées, cours inaccessibles…). Depuis mon retour en Bretagne, je me venge et pratique le sport à outrance. Danse, natation, vélo pour mes déplacements.

Après l'effort

L’an dernier, j’ai découvert un site dont je suis devenue accro. Et pourtant, les performances sportives m’avaient toujours laissée indifférente jusqu’ici, n’étant pas compétitrice dans l’âme…
Calcul d’itinéraires permet tout simplement de calculer les distances parcourues via Google Map. Et me voilà embarquée dans la spirale infernale des performances… Je calcule systématiquement les kilomètres parcourus lors de mes divers déplacements dans Rennes ou à proximité. Tout ceci est fascinant…

J’ai réalisé qu’en allant à pied au boulot, je faisais 2,71 km le matin en 30 minutes, soit une vitesse moyenne de 5,43 km/h et un temps moyen au kilomètre de 11 minutes et 3 secondes… Selon les études épidémiologiques de l’OMS, l’activité physique minimum est de trente minutes de marche rapide par jour pour maintenir un « bon état de santé ». C’est bon, me voilà doublement en bon état de santé…

Alors quand deux de mes camarades brestois ont tenté de me convaincre que la course à pieds, c’était possible de s’y mettre même si on n’a jamais aimé ça et qu’on pouvait très vite courir une heure sans problème, je me suis dit qu’il fallait m’interdire l’accès à ce site…

Tout ça pour vous dire aussi que j’ai eu le droit à mon heure de gloire il y a environ un an dans un journal local (L’Info Métropole de février 2010, Dossier « En avant, marche ! »). Le sport et moi, c’est une longue histoire d’amour dans le fond…


Pour finir de vous convaincre, pas plus tard qu’il y a trois jours, j’ai téléchargé une application Podomètre sur mon Iphone… Quand je vous dis que je suis une sportive cinglée…

Publicités

2 réflexions au sujet de « Pour sportive cinglée… »

  1. Natural Born Blonde

    Ah, j’étais passée à côté de cet encart là !
    Je me remets doucement au sport cette année après des lustres de « friche physique » et, malgré le fait que j’accroche très positivement à tout ce que je tente, je reste une grosse feignasse frustrée de ne pas voir de résultats rapides… Jamais contente… ;)

    Répondre
    1. LeeZen Auteur de l’article

      @Natural Born Blonde : Ben oui, le sport, c’est ingrat… et c’est vrai qu’il faut souffrir avant de voir les résultats et la progression. Faut s’accrocher !

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s